Choisir de ne pas renoncer au pouvoir

Nous portons TOUS une lourde responsabilité dans ce qui se passe aujourd’hui.

Nous avons laissé le pouvoir à des gens malades. Ces gens corruptibles (nous le sommes tous) ne pourront jamais en faire quelque chose de bien, tant que le pouvoir aura cette forme d’organisation.

Par paresse, nous nous sommes désintéressés de la gestion du monde. Nous avons laissé à d’autres le soin de diriger à leur manière, sans que nous ne réagissions de façon conséquente face au délitement des gardes-fous (si bien nommés) démocratiques.

Au lieu d’avancer vers la constitution de conseils de sages, avec examens psychologiques à l’entrée, nous avons voté pour des représentants avides, menteurs, arrogants et orgueilleux. Qui nous ont déçu et trompé tout du long. Et nous avons laissé faire.

Nous voilà aujourd’hui avec des virus ogm sortant de laboratoires et des injections arn qui bousillent notre santé… Et l’on ne se réveille toujours pas. On continue à consommer sur Amazon et à vouloir des vacances low cost.

Alors que nous devrions tout bloquer jusqu’à la mise en place d’une alternative plus sage et qui n’impose pas une résilience toujours plus douloureuse.

Pourtant ces catastrophes à répétition n’ont rien d’une fatalité. Elles sont la résultante de choix de société. De croyances dans le scientisme et de rejet du sacré.

Nous comptons trop sur une aide extérieure alors que nous avons besoin de former un monde à l’image de notre beauté intérieure. Parce qu’il nous faut incarner la lumière et l’unité pour éloigner l’ombre et éclairer le chemin de ceux qui s’y trouvent encore.

Parce que dans une société qui ne baserait pas tout sur l’avoir et le matériel, quel pourcentage de pilleurs lors d’inondations ? Certainement beaucoup moins. Idem pour la qualité des informations sur lesquelles nous comptons pour comprendre le monde. Nos médias ressembleront enfin à de vraies sources d’informations crédibles et non plus à des agences de communication du pouvoir financier.

Ceci peut s’extrapoler à tous les domaines de la vie terrestre. Les valeurs d’une société formatant peu ou prou les valeurs de l’individu, il nous faut toujours, sans relâche, modeler à notre tour les valeurs de la société dans laquelle nous voulons vivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code